Un bon déménagement ne consiste pas uniquement à changer d'adresse en emportant avec soi tous ses biens, un déménagement c'est aussi une série de démarches administratives. Les ignorer peut vite devenir une source de stress et même de problèmes dans certains cas. C'est pourquoi il faut anticiper et bien s'organiser avant, pendant et après le déménagement.

 

Quelles sont les démarches à suivre ?

 

Avant le déménagement :

À environ 2 ou 3 mois du déménagement :

- Pour les locataires, il est nécessaire de prévenir le propriétaire du logement ou le syndic, de son départ afin d'effectuer un état des lieux. Il faut respecter un délai de 1 mois minimum.

- Prendre contact avec les établissements scolaires situés à proximité de la nouvelle résidence afin de préinscrire les enfants.

- Se rapprocher de La Poste afin de continuer à recevoir le courrier en choisissant son offre de réexpédition, et ce pour une période allant de 6 mois (pour 28,50€), à 12 mois (pour 51,50€). Cette opération peut s'effectuer directement sur le site de La Poste.

- Déclarer le changement d'adresse aux administrations fiscales afin de ne plus être prélevé des impôts locaux de l'ancienne ville.

- Prévenir Pôle emploi du déménagement afin de continuer à toucher ses droits.

- Informer la Caf ou la CPAM (caisse primaire d'assurance maladie) du changement d'adresse afin de continuer à percevoir ses droits.

- Résilier l'assurance de l'ancien logement et assurer le nouveau.

- Prévenir la mutuelle santé.

- Informer l'employeur du changement d'adresse afin de bénéficier d'un congé déménagement en lui adressant un justificatif (devis de l'entreprise chargée du déménagement, par exemple).

- Contacter la Caf pour vérifier si on a le droit à la prime de déménagement, sachant que pour en bénéficier, il faut avoir au moins trois enfants à charge, être éligible à l'aide au logement APL ou à l'allocation de logement ALF.

 

À un mois du déménagement :

- Résilier ou transférer l’abonnement de téléphone fixe et de la connexion Internet, les abonnements TV, au câble ou au satellite.

- Communiquer la nouvelle adresse aux organismes réalisant les relevés de gaz, d'électricité et d'eau.

- Notifier la banque du changement d'adresse et transférer le compte dans une agence proche du nouveau lieu d'habitation.

- Souscrire une assurance déménagement afin de couvrir les dégâts éventuels.

- Demander une place de stationnement à la mairie.

 

Le jour du déménagement

- Résilier les contrats eau, électricité et gaz et relever les différents compteurs en prenant rendez-vous avec un agent. Le solde à payer sera transféré à la nouvelle adresse.

- Effectuer un état des lieux de l'ancienne habitation et celui de la nouvelle.

 

Après le déménagement

- Procéder à l'envoi du nouveau RIB (en cas de changement de compte bancaire) à tous les organismes qui prélèvent le client : impôts, employeur, assurance...

- Changer la carte d'électeur en prenant contact avec la mairie du nouveau lieu de résidence ou en se connectant sur le site du service public. Pour ce faire, il faudra présenter un justificatif de domicile.

- Faire inscrire la nouvelle adresse sur la carte grise ou en demander une autre dans le cas de changement de département et dans ce cas procéder également au changement de la plaque minéralogique.

- Modifier l'assurance auto, sachant que le montant de la prime peut varier en fonction de la zone géographique.

- Souscrire à une assurance-habitation avec la possibilité de reporter celle de l'ancien logement sur le nouveau.

 

Pour les particuliers cotisant dans l'un de ces organismes suivants, il faudra également les informer du changement d'adresse :

- Agriculteurs : se rapprocher de l'ARRCO-AGIRC pour continuer à bénéficier de la couverture maladie MSA ainsi que la retraite.

- Militaires : contacter le CNMSS.

- Retraités : se rapprocher de la CNAV, CRAV, CGSS et CARSAT.

 

Concernant les démarches relatives au choix du prestataire chargé du déménagement, il faut vérifier que l'entreprise choisie est inscrite au registre des transports routiers de marchandises (TRM) ainsi qu'au registre du commerce et des sociétés (RCS). Par ailleurs, choisir un professionnel adhérent d’un syndicat (Fédération française des déménageurs, Organisation des transporteurs routiers européens, Chambre syndicale du déménagement) est en général un gage de qualité.